Les coupeurs de bourses sont 4 bandits de grands chemins… en probation.

Libérés pour bonne conduite (ou, peut-être, échappés de leur geôle), ils se sont reconvertis dans la musique.

A travers leurs chansons festives et leurs airs originaux, « Thibaut Tiresac » à la sacqueboute, « Fanfan la pince » au rebec,  » Albin l’Assassin » aux percussions et « Pat le Prince de l’Arnaque » à la mandole et au chant, errent de villes en villages, racontant les méfaits qu’ils ont jadis commis, leurs errances dans leur geôle, les collections de bourses diverses, haranguant la foule en proposant une musique médiévale originale, festive et enjouée.

En déambulation avec leurs instruments ou avec leur spectacle théâtralisé de 30 mn, ces 4 quatre voleurs-troubadours drôles, attachants, complices tentent de détrousser les braves gens avec bonne humeur, bonne ambiance, bonnes chansons à reprendre en chœur, bons airs à danser, dans un esprit festif et convivial.